Comment repartir après le confinement ? Comment attirer les clients ? Deux questions complexes auxquelles aucune réponse n’a encore été donnée. Pour tenter d’éclairer les entrepreneurs, l’UPE O6 a organisé un webinaire intitulé « Inbound markerting : le marketing orienté client, la solution en temps de crise ?. » Philippe Grand, directeur clientèle de l’agence de Communication WACAN, située à Sophia Antipolis a animé l’atelier.

Difficile en cette période d’aller vers les clients. Comment mener à bien ce projet ? Philippe Grand, directeur clientèle de l’agence de Communication WACAN fait un point sur l’inbound marketing et ses nombreux avantages. « C’est le moment de changer sa manière de faire les choses. Il faut combiner le marketing classique et l’inbound marketing  » explique Philippe Grand. Contrairement au marketing classique qui est centré sur la mise en avant du produit, l’Inbound marketing, est une technique encore peu connue et utilisée, qui consiste à se centrer sur le client et non plus le produit. « Le but est de modifier ses contenus afin d’abord, d’attirer les clients grâce à un lead (contact commercial) puis les fidéliser par la suite » ajoute l’animateur.

Comment mettre en place sa stratégie d’inbound marketing ?

« Il faut garder une chose en mémoire : l’inbound marketing ne remplace pas le marketing habituel, il le complète ». La première étape consiste en l’identification. Il faut d’abord créer des profils types des clients qui pourraient potentiellement être attirés par les produits de l’entreprise. Ensuite, il faut identifier les différentes problématiques qui peuvent intéresser ces futurs clients. Pour cela, rien de tel que de discuter avec ses cibles, quelles sont leurs principales questions. Définir et évaluer quelles solutions il est possible de proposer pour répondre à leurs problèmes et capter leur attention. Un petit conseil de l’expert «  Ne pas oublier de toujours garder un œil sur ce que fait la concurrence.  »
Il faut choisir le type de la publication (étude, infographie, témoignage, etc), le format de la publication (livret blanc, vidéo, podcast, etc.) ainsi que la distribution de la publication (Réseaux Sociaux, newsletter, SIO- Service Informatique Organisé, etc) « face à chaque intention, il faut mettre un contenu précis et différent.  »

Une fois toutes ces informations identifiées, il ne reste plus qu’a générer des leads, c’est-à-dire faire concorder les différentes publications, composées de différents contenus, avec les différents clients, c’est la deuxième étape.

Dès que le clients a pris connaissance de ces informations et commencent à s’intéresser à l’entreprise, il n’y a plus qu’a convertir le clients visiteur en un vrai client : «  Il faut tenter de le fidéliser maintenant, en l’appelant à l’action » c’est-à-dire amener le client à faire quelque chose : s’inscrire à une newsletters, remplir un formulaire, etc.

Les erreurs à éviter 

« Il y a certaines erreurs à ne pas commettre quand on fait de l’inbound marketing » :
Il ne faut pas publier des informations qui ne répondent pas aux problématiques des clients ou qui ne leur donnent pas envie d’adhérer
Ne pas faire que de la création de contenu, mais faire aussi du partage, de la recherche, de la simple diffusion, etc
Il faut toujours analyser les contenus publiés et diffusés
Ne pas vendre directement ses services aux clients, leur proposer d’abord des démos ou des essais gratuits ou à prix réduits
Comparer les différentes informations pour optimiser ses publications
Ne pas se dire que l’inbounding va remplacer l’outbounding (c’est complémentaire)
Ce n’est pas parce qu’on a beaucoup de fans et de followers sur les réseaux sociaux, que cela veut dire qu’ils sont tous clients

Source : https://www.petitesaffiches.fr/actualites,069/economie,045/l-inbound-marketing-une-solution,17745.html


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.